Un week-end à Lisbonne

Les vacances de février approchent et avec elles, les envies de soleil et de chaleur pour échapper aux basses températures hivernales. Aussi, voici de manière non exhaustive, les must-see, must-do et must-eat lisboètes !

Où boire un verre, un café, le goûter ?

On adore le Pois Café pour sa déco chaleureuse et ce joyeux bordel de coussins colorés — l’endroit est très fréquenté alors n’hésitez pas à y aller tôt le matin ou en milieu d’après-midi. Si vous êtes à la recherche d’un verre avec vue, ne manquez pas une des plus jolies terrasses du quartier de l’Alfama avec son panorama sur tout Lisbonne : Wine & Bar Terrace. Situé davantage dans les hauteurs de Lisbonne, faites un tour à l’heure du déjeuner à  Linha d’Agua. Vous prendrez un verre en haut du parc Amélia Rodriguez, au bord d’un charmant bassin. Très rafraichissant l’été. Finissez la journée par un cocktail voire un diner au Chapito à mesa. Petit coin délicieux de Lisbonne, caché au pied du château San Giorgio, célèbre pour ses entêtants cocktails.

Que visiter, voir, faire en trois jours ?

On commencera par une visite du musée des Azulejos, afin de comprendre d’où vient cette céramique omniprésente à Lisbonne. Mention spéciale pour le petit café du musée dans une serre géante ! On poursuivra par un petit tour dans les ruines et le musée archéologique du Carmo. L’église à ciel ouvert est impressionnante. La collection du musée, un peu moins. On continuera la balade dans le parc Eduardo VII, un peu de verdure ne fait pas de mal.

Pour terminer la journée, on ne manquera pas le Monastère de Sao Vicente de Fora. Ornementé de nombreux azulejos, il abrite également des collections temporaires de qualité. Enfin, lorsque le soleil se couche, rien de telle qu’une visite du Castelo de Sao Jorge. Les lueurs du crépuscule confèrent au lieu une ambiance magique. Attention néanmoins aux nombreux paons en liberté avides de la nourriture des touristes ! Nous avons failli y perdre la vie.

Ajoutez à ces quelques recommandations, les incontournables, tels que la place du Commerce, le petit tram jaune aux deux stations, l’ascenseur de Santa Justa, le quartier animé du soir du Bairro Alto.

Petit tour hors de la cité lisboète : Belem

N’hésitez pas à profiter d’une journée ou d’un après-midi pour sortir de Lisbonne. La gare centrale est facilement accessible et en 35 min vous arrivez à Belem. Trois points d’intérêt ici : Les pastéis de Nata ! Le café Pasteis de Belem ne désemplit pas, mais l’attente souvent longue en haute saison vaut le coup. Ces petites patisseries sont délicieuses. Si vous n’avez pas le temps de vous asseoir, une partie du restaurant se transforme en vente à emporter. Une fois le ventre rempli, poursuivez vers le Monastère des Hiéronymites à l’architecture spectaculaire. Si le coeur vous en dit, vous pouvez achever votre sortie bélémoise au musée de la marine. Des coques de bateaux d’un autre temps, des collections d’armement et de jolies cartes historiques rappellent le passif maritime de la cité lisboète.

Et si on reste plus de 3 jours ?

Alors ne manquez pas Cascais et Estoril. Jolies stations balnéaires, facilement accessibles depuis la gare centrale de Lisbonne. On peut y aller sur la journée. Les plages sont agréables et une longue promenade en bord de mer relie les deux villes. Pas d’autres commentaires, les photos qui suivent parlent d’elles-mêmes. Un spot à retenir, celui du restaurant de poisson, à flanc de falaise avec vue sur un des bras du Tage, Esplanada Santa Marta.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s