Un week-end à Londres

Une de mes villes préférées où j’ai passé de belles années !

L O N D O N

Quelques tips pour un week-end réussi (il y en 1000 autres à venir !) :

Disons que vous entrez dans la capitale britannique par la voie royale, j’ai nommé St. Pancras International. Une façade rouge brique de style néogothique datant du XIXe vous accueille, vous ne pouvez que succomber. Profitez de vous trouver dans la partie nord de la ville pour aller rendre hommage au plus célèbre mime et clown anglais du XIXe siècle : Joseph Grimaldi. Allez-y de préférence le premier dimanche de février, il y a une multitude de clowns qui se réunissent pour célébrer les clowns disparus.

Ensuite, direction le sud pour aller poser vos valises du côté de Earls Court. Les prix des logements de location y sont moins chers et le quartier est très bien relié aux réseaux de transports. N’hésitez pas à vous arrêter à High Street Kensington et à finir votre balade à pied jusqu’à Earl’s Court. Sur le chemin, ne manquez pas de prendre un délicieux brunch à Kensington Square Kitchen. C’est bon, c’est bien présenté et c’est français. Profitez de leur terrasse avec vue sur un petit parc aux abords duquel se garent toutes les Porsches. So british….

Une fois ses valises posées, pas de temps à perdre, London is waiting. Allons donc prendre un peu de hauteur dans la nouvelle Shard Tower. L’épine de verre qui désormais crève le smog londonien abrite un bar avec vue sur tout Londres. Peu importe l’heure à laquelle vous y allez, la vue est agréable bien que le coût de la boisson soit élevé.

Après cette visite dans les hauteurs londoniennes, redescendons sur terre pour aller déjeuner. Oui, à Londres, les marchés couverts font recette, et c’est justifié grâce à une offre de plats variée, faciles à manger sur le pouce : direction Borough Market. Ca foisonne, ça fume un peu partout, les odeurs se mélangent, les saveurs se diffusent.

Pour digérer, rien de mieux que d’aller se balader le long de la Tamise, du côté de South Bank, où les bars côtoient les librairies ambulantes, où les mimes rivalisent avec les breakdancers ou encore les skaters, bref, les quais du fleuve sont animés pour le plaisir de tous.

Pas très loin de là, se cache un ancien tunnel reconverti en un lieu de street art. Rien de mieux pour se prendre une bouffée d’art urbain. Le petit plus : les oeuvres sont temporaires. Ce tunnel n’est donc jamais le même ! S’il porte le nom de Leake Street Graffiti Tunnel, certains le renomment déjà comme le Banksi Tunnel. Le ton est donné. N’hésitez pas à aller faire un tour à The Vault, c’est là que se cachent les artistes. Chut.

Balade terminée. Repos mérité. Repos nécessaire pour le jour 2 que je vous conseille de débuter du côté Est, à Brick Lane. Cette rue commerçante est bien connue des guides touristiques, et il y a de quoi. Commencez par le fabuleux-amazing-incroyable-inoubliable chocolat chaud aux mini-marshmallows du Suzzle café ! Le décor est cocooning, surtout l’arrière-salle où dort un gros chat poilu sur une pile de…. magasines Le Bonbon ! French touch ! Si ce café ne vous suffit pas, quelques portes plus loin, vous trouverez le Cereal Killer café : toutes les céréales possibles et inimaginables, à travers le monde et les âges ! Incontournable aussi ! Pour le reste, laissez-vous aller dans les rues colorées du quartier.

Allez faire un tour au Rough Trade, oui le même qu’à New-York, et faites-vous tirer le portrait dans leur fameux photomaton. Au bout de Brick Lane, tournez à droite sur Buxton Street, et faites-vous plaisir le dimanche matin au marché des fleurs.

Pour bien poursuivre son week-end, rien de tel qu’un petit Camden Town. Lieu très connu pour ses habitants drogués et autres tatoués, qui a trouvé une raison d’être dans sa singularité. Souvent, les touristes connaissent le Cyberdog — ce magasin ambiance électro qui abrite un charmant sex-shop (âme sensible s’abstenir) — mais ignorent le nouveau versant de Camden. En effet, depuis un peu plus d’un an, la rive nord de Little Venice a été aménagée et offre un Food Market à ciel ouvert, avec pour décor, de magnifiques saules pleureurs. Pour y accéder, longez le Cyberdog sur sa droite, montez sur le pont et traversez la rive. Bon appétit !

L’après-midi, n’hésitez pas à aller saluer le cornichon de la City et à arpenter Covent Garden. Mangez un cookie de Ben’s cookie (MIAM), retrouvez votre enfance avec le magasin des Moomin. Ne manquez pas la petite place cachée et végétalisée au bout de Neal’s Yard. Prenez le temps de vous y asseoir et de prendre votre goûter au Wild Food Café !

En quelques mots, un week-end réussi !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s